Nombre total de pages vues

jeudi 4 mars 2010

ALAIN MABANCKOU : Black Bazar

p23 extrait: "C'est pas du tout moi qui creuse le trou de la Sécurité sociale. Quand je suis arrivé ici il existait déjà, on en parlait d'ailleurs depuis des décennies. Certains prétendaient même que lorsqu'on marchait dans la rue on pouvait se retrouver dedans parce qu'il n'y avait pas de panneaux qui prévenaient les gens, je n'avais rien à me reprocher et , pour me rassurer, je me répétais que cette histoire de trou n'était qu'un des arguments de quelques politiciens de l'opposition qui voulaient empêcher le gouvernement de travailler pour que son bilan soit catastrophique au moment des élections..."
Le "fessologue" -surnom du narrateur- est déprimé par un chagrin d'amour...sa route croise celle d'un écrivain haïtien venu dédicacer ses livres à Paris, sa vie va changer...Conversations de comptoir, la vie des Congolais à Paris, les amis Paul du grand Congo qui regarde les filles qui passent dans la rue Saint-Denis, le Franco-Ivoirien...