Nombre total de pages vues

lundi 28 décembre 2009

PHILIP ROTH : " Exit le fantôme "


Nathan Zuckerman vit reclus depuis 11 ans dans la campagne du Massachusetts : il a un cancer de la prostate, il a été opéré, il est incontinent et impuissant !
Il retourne à New-York pour subir une intervention qui pourrait améliorer son problème d'incontinence.
Là, il rencontre Amy Bellette, la muse de l'écrivain E.I. Lonoff : elle est mourante , une tumeur cérébrale qui récidive; une autre rencontre : Richard Kliman un jeune qui veut écrire la biographie de Lonoff; troisième rencontre : un jeune couple d'écrivains pour un échange de maison pendant un an. N. Zukerman tombe amoureux de Jamie, la jeune écrivaine...elle a 30 ans, il en a plus de 70 ...
Avec " Un Homme" Ph Roth nous parlait de la vieillesse, de la mort, ici il continue...Malgré la maladie, l'âge, les pertes de mémoire encore un excellent roman de ce romancier fabuleux !

mercredi 16 décembre 2009

NANCY HUSTON : " ÂMES ET CORPS"



Textes de 1981-2003 : ce sont des "jalons sur mon chemin de romancière et d'expatriée, de mère et d'intellectuelle, de rêveuse et de réaliste, d'âme et de corps."
La vie et la pensée de NH : elle nous confie des choses étonnantes à propos de l'écriture qu'elle compare à la cuisine une foultitude d'ingrédients mais sans recette...et puis tout cela n'est rien sans la musique, l'élement catalyseur, la magie qui transforme les ingrédients.
p.42  "Oui, tout cela est bien, tout cela est indispensable, mais tout cela n'est rien sans la musique. Je ne sais d'où elle vient, je tiens même à l'ignorer; je prie simplement pour que cela ne s'arrête pas."
Elle préfère l'émotion du lecteur lambda aux études universitaires sur ses écrits, elle fustige l'enseignement littéraire français qui fait perdre aux étudiants le " vrai sens de la scène " , elle cite Théodore Fontane, romancier allemand en 1880 " les philosophes racontent des imbécillités. Il leur manque totalement un organe pour sentir l'essentiel "
Un livre qui me touche beaucoup : vous l'aurez compris NH est une de mes auteurs préférée !

mardi 8 décembre 2009

Jean -Paul Kauffmann

"La Chambre Noire de Longwood"
1815, après la défaite des Français à Waterloo,Napoléon sera déporté à Sainte-Hélène, il y restera cinq ans jusqu'à sa mort.
JP K s'embarque pour St-Hélène, une île perdue de l'Atlantique-sud, pas d'aéroport, un bateau la déssert...Il rencontre l'ex-Consul de France, un érudit misanthrope, son fils peintre, des Anglaises...
"En nous reléguant au bout de la terre, au milieu des privations, des mauvais traitements de toute espèce, ils ( les ministres anglais) avaient voulu nous faire boire le calice jusqu'à la lie." Las Cases
JP K décrit la captivité et l'enfermement deux sujets qu'il connaît bien...Napoléon a été empoisonné par la nostalgie de sa gloire et le regret de son passé. JP K décrit ce qu'il nomme le ruminement intellectuel napoléonien, un mécanisme de ressassement.
Très beau texte : le lecteur sent l'humidité de la maison, l'ennui, la mélancolie...